KEAT, KEAT-PRO ®

Keat, 1er électrostimulateur sans fil

 

Prolapsus ?

Le prolapsus est une descente d'organe qui engendre dans certains cas des incontinences. Il est également possible que le traitement d'un prolapsus engendre des fuites urinaires.


Fuites urinaires, l'information

Retrouvez une information claire et didactique sur l'incontinence urinaire et les solutions existantes sur le site internet notre site interne

 


Quand le prolapsus est à l’origine de l’incontinence

 

Par définition, le prolapsus ou descente d’organes est le déplacement anormal d’une partie ou de l’ensemble des organes du pelvis (vessie, utérus et vagin, anus) chez la femme.


Les symptômes du prolapsus

Quand le prolapsus agit sur la vessie, plusieurs symptômes sont peuvent être observés. Outre le fait de sentir un poids dans le bassin,  on note une impression de devoir forcer pour uriner, on parle de « dysurie ». Quand on urine, on a également  l’impression de ne pas vider complètement sa vessie, et de devoir y retourner peu de temps après avoir uriné, il s’agit de la « miction en deux temps ». L’envie d’uriner devient plus fréquente (pollakiurie) et plus pressante. Cette hyperactivité vésicale peut causer des fuites urinaires par impériosité.
L’étude de ces principaux facteurs et les symptômes permettent de définir en quoi le prolapsus peut être à l’origine de l’incontinence.

Causes du prolapsus

La défaillance des moyens de suspension et de rétention des organes pelviens, due à plusieurs facteurs, est à l’origine du prolapsus. La constipation est l’un des facteurs de cette défaillance causant le prolapsus génital. Elle agit sur le petit bassin par des pressions intra abdominales.
Les troubles ou carences hormonales durant la ménopause ont aussi été justifiées comme cause du prolapsus en désolidarisant les organes du pelvis. Les antécédents chirurgicaux et obstétriques ainsi que les troubles neurologiques peuvent également affecter les nerfs et les muscles du pelvis. Dans tous les cas, le plancher pelvien qui constitue le système de soutien des organes est affecté et n’assure plus son rôle de soutènement.

Le prolapsus affectant la vessie peut donc être à l’origine de l’incontinence dans la mesure où il peut entraîner des fuites d’urgence mictionnelle. Cependant, incontinence et prolapsus ne sont pas toujours liés car ce sont deux phénomènes différents, à mécanismes différents.