KEAT, KEAT-PRO ®

Keat, 1er électrostimulateur sans fil

 

Incontinence, les symtômes

Il faut être attentif à son corps et l'écouter. Dès les premières sensations, dès les premières gouttes, il faut en parler. En parler d'abord à son médecin généraliste qui vous orientera ensuite vers un spécialiste urologue ou gynécologue.


Fuites urinaires, l'information

Retrouvez une information claire et didactique sur l'incontinence urinaire et les solutions existantes sur le site internet notre site interne

 


Incontinence : Quels symptômes ?

 

Sujet encore trop embarrassant mais toutefois réel, l’incontinence désigne à la fois l’incontinence urinaire mais aussi l’incontinence fécale. Ces troubles sont malheureusement très gênants et perçus comme dégradants par les personnes atteintes. Les symptômes sont divers et très variables.


L’incontinence urinaire : les symptômes


L’incontinence urinaire est la forme d’incontinence la plus répandue. Elle se manifeste de plusieurs manières : de la perte involontaire de quelques gouttes d’urine à une quantité plus importante. Cette dernière rend nécessaire le port d’une protection permanente afin d’éviter de souiller ses sous-vêtements et vêtements. Outre cette perte involontaire d’urine plus ou moins importante, l’incontinence urinaire peut aussi être les conséquences d’une anomalie dans le mécanisme de miction sans pour autant avoir des fuites urinaires.
L’augmentation de la fréquence des besoins d’uriner, les douleurs lors de l’évacuation de l’urine ou l’urgenterie ou les impériosités mictionnelles sont autant de symptômes de cette incontinence urinaire. Les symptômes et l'explication de leur apparition sont très bien expliqués sur le site http://www.sages-femmes-idf.fr/ qui décrit notamment chez la femme enceinte ou en post partum l'apparition des fuites urinaires.


L’incontinence fécale : les symptômes


Quant à l’incontinence fécale, elle est moins répandue que l’incontinence urinaire. Cependant, elle affiche une fréquence assez élevée chez les personnes âgées. Cette incontinence fécale représente le trouble fécal le plus répandu. Il se caractérise par une perte répétitive, persistante, involontaire et incontrôlable de matières fécales (selles liquides ou solides).
Cette perte involontaire peut dans certains cas, être accompagnée d’une constipation ou d’une diarrhée. Toutefois, l’incontinence fécale peut être englobée sous une dénomination générique  qui est l’ « incontinence anale ». Elle désigne toutes les pertes et émissions involontaires de gaz et/ou de matières fécales. Les principaux symptômes de cette incontinence fécale peuvent être anodins ou très graves. Ainsi, si vous vous retrouvez très souvent avec des sous-vêtements souillés et/ou des flatulences et/ou que vous ressentez assez souvent un besoin impérieux de déféquer sans toujours avoir le temps d’arriver aux toilettes, dites vous que ce sont les principaux symptômes d’une incontinence fécale.
Si l’incontinence urinaire et l’incontinence fécale sont deux choses différentes, ces deux troubles peuvent être combinées chez une seule personne.